18
02
2019

Valeria Straneo et Peter Ndorobo les champions de la 12 ^ Semi-marathon Gensan Giulietta & Romeo

L’athlete gagne avec le sourire, le Kenyan fait le bis et un grand temps

Vérone – Un jour comme celui-ci, Vérone n’oublie plus rien: le semi-marathon Gensan Giulietta & Romeo était tout simplement parfait. Un soleil chaud qui semblait être à la fin du printemps, plus de 7000 au départ du Forum Agsm pour le semi-marathon Gold Label Fidal et du marathon Agsm Duo dans le relais et de 1500 personnes sur la Place Bra pour le Lidl Monument Run. Climat parfait, air de fête, bonne musique avec les DJ qui ont « transmet » la liste de lecture spécialement préparée pour tous les coureurs, puis les grands et forts coureurs qui ont donné un spectacle marquant de grands moments. Tous diffusés en trois heures de vision du monde avec diffusion en direct sur la chaîne Veronamarathon sur Youtube avec les commentaires de Davide Daccò et les commentaires techniques de Gianni Poli (Voir en direct ici).

Le Roméo de ce 12ème Semi-marathon Gensan Giulietta & Romeo ont été le Kenyan Peter Kwemoi Ndorobo (Purosangue Athletics) qui a poussé sur l’accélérateur sans crainte, comme dans le caractère de ces formidables athlètes des hauts plateaux africains: course à la tête, toujours « push » comme on dit, toujours en totale poussée au maximum de possibilités. Course en solitaire totale et victoire entre deux ailes de foule prêtes à l’attendre sur la tribune face au grand écran qui retransmet en direct toute la course sur la place Bra. La première place en 1h00’43″que pour 19″ n’est pas le record de la course établie en 2017 par Edwin Koech, mais c’est le bis de l’année dernière lorsque Ndorobo a triomphé en 1h01’01 ». Course différente de 2018, où il avait fait un duel au coude à coude jusqu’au sprint final avec Chelanga Kalale. Aujourd’hui, la route était toute pour lui, acteur total protagoniste. Encore Kenya pour la deuxième place avec Joel KipkeNei Melly qui avec 1h02’37 » s’approche et pas loin de son record personnel alors que les couleurs de l’Allemagne brillent sur la troisième marche du podium avec Petros Amanal en 1h03’32 » aujourd’hui débutant d’exception sur semi-marathon.

Applaudissements pour Lorenzo Dini (Fiamme Gialle) qui est le premier Italien au classement à la cinquième place. Course de fond pour l’élève de Stefano Baldini (aujourd’hui sur la piste en tant qu’entraîneur) qui signe ici au Gensan Giulietta & Romeo semi marathon le nouveau record personnel avec 1h13’53 », le premier sub1h04′ de sa carrière. Son meilleur temps jusqu’à présent remonte à Agropoli 2017 lorsqu’il a effectué 1h04’19 »: “Je suis très satisfait, j’espérais 20″ de moins pour être encore plus heureux mais après seulement deux mois d’entraînement, tout va bien. J’ai raté un peu la finale où j’ai un peu perdu. Mon frère Samuel et moi-même, qui sommes maintenant blessés, sommes très motivés et nous faisons de notre mieux. L’objectif est de faire le premier marathon à l’automne et avec un entraîneur comme Baldini, ce ne peut être que de grandes choses. Nous devons travailler beaucoup mais nous sommes ici pour cela“. Alessandro Giacobazzi était un peu modéré. En février 2017, il était 6ème à 1h05’35 « sur les routes de Vérone, alors qu’aujourd’hui, il termine 8ème à 1h05’53 ».

La Giulietta était attendue depuis longtemps et a précisé que malgré ses 42 ans et certaines affections des deux dernières années, elle entendra toujours parler d’elle. Parlons de Valeria Straneo l’athlete (Laguna Running Ssd) qui triomphe en 1h12’33 » et à sa manière, elle fait aussi un bis. Il avait déjà remporté le titre de champion d’Italie de semi-marathon en 2014, alors qu’en 2016, il devait se retirer à 17 km pour cause de blessure. Valeria s’est réchauffée beaucoup avant le départ, des exercices, des étirements, au moins 7-8 km de progression pour être déjà mentalement dans la course: « J’ai eu quelques problèmes cette semaine et j’avais un peu peur, je ne pensais même pas pouvoir gagner. Avec mon entraîneur Stefano Baldini, nous faisons les choses bien et calmement. C’est un mois abondant qui me suit mais les résultats sont déjà à venir – indique une Valeria souriante et toujours disponible sur la ligne d’arrivée -. C’était le premier vrai test de Vérone pour définir le prochain cycle d’entraînement. Je devais essayer de courir à 3’25 » à la moyenne de km et fermer le rythme de 1h12’30 » et il en a été ainsi, l’objectif centré aujourd’hui, même s’il a été difficile dans la dernière partie, j’ai serré les dents. Puis courir ici à Vérone avec une journée comme celle-ci est vraiment fantastique, les coureurs et les fans m’ont réchauffé le cœur. Maintenant, je prépare un marathon pour courir au printemps, je ne sais pas encore où sera ». Toujours l’Italie pour la deuxième marche du podium féminin avec la championne de l’armée Laila Soufyane qui a été présentée sur la Place Bra en 1h12’58 »: « C’est un retour plus que bon – a déclaré Laila – j’ai prédit la finale à 1h14′ ça va encore mieux. Je ferai le marathon de Rome, c’est un retour pour ça, Rome est éternelle, je suis sûr que cela me donnera une belle surprise ». La troisième place féminine pour l’allemande Heim Thea avec 1h14’38 », ce qui signifie aussi un nouveau record personnel pour elle, en annulant celle de 1h15’13 » à Hanovre en 2017. Pas bon pour la Kenyane Kinah Cheruto qui a terminé quatrième en 1h18’07” loin de ses normes de qualité normales.

Stefano Baldini, champion du marathon olympique, était également présent à l’arrivée: «Je me suis bien amusé, une ville qui mérite, une très bonne organisation, un parcours lisse, beaucoup de courbes, mais on court fort et les nombreux records personnels enregistrés aujourd’hui le confirment. Bien Lorenzo Dini même s’il a chuté en finale, il a fait 15 km en terminant en 63’20 » et ce n’est pas grave, cela va beaucoup s’améliorer. Valeria Straneo est également bonne, un bon retour pour elle après deux années troublées ».

Semi-marathon Gensan Giulietta & Romeo, qui ont non seulement été champions et temps, mais aussi, comme toujours a été un événement capable de transmettre des messages importants. Au départ, le groupe de MaratonAbili, mais aussi la jeune femme âgée de 58 ans, Silvia Furlani, atteinte de sclérose en plaques depuis plus de trente ans, n’abandonne pas et se bat. Cela a commencé à 6h30 en solitaire et après 6heures exacte, à 12h30, elle s’est présentée comme promis à l’arrivée, montrant beaucoup de caractère. À l’arrivée aussi Stefano Ghidini qui a été diagnostiqué la maladie de Parkinson il y a deux ans.

Le marathon Agsm Duo, la course de relais réalisée par deux personnes a également été organisé. La première place l’a gagné l’équipe « Vicenza Marathon Top » qui a conclu en 1h12’15 ».

Des sourires et un grand désir d’être présents pour les presque 1500 participants du Lidl Monument Run, la course de 5 km non compétitive qui a débuté et qui est arrivée sur la place Bra avec beaucoup de familles et d’enfants au départ. Un chemin à faire avec calme et nez au ciel pour admirer les plus importants monuments de la ville de Vérone.

MERCI À NOS SPONSORS – L’événement semi marathon Gensan Giulietta & Romeo 2019 est possible grâce au soutien fondamental de la Municipalité de Vérone et au patronage de la Chambre de commerce I.A.A. Un merci tout particulier à nos partenaires, nombre d’entre eux nous suivent depuis de nombreuses années, renouvelant toujours leur confiance. Tout d’abord, le sponsor principal, Gensan, les sponsors principaux, Agsm, Lidl, Zuegg et ZeroWind. Le sponsor technique sera Joma. Green Partner Amia et Acque Veronesi, parmi les partenaires Ali Spa et B&B Hotels Italia. Fournisseurs officiels: Eurocompany et Armando De Angelis, Marazzi Noleggio, Scaligera Service, Melegatti et GLS Corriere Espresso. Partenaire média: Radio NumberOne et Telenuovo.